Dans le monde du pêcheur à la mouche, il y a deux catégories de pêcheurs. Celui qui utilise la mouche de forme, dont fait partie la mouche de synthèse c’est à-dire une mouche qui ressemble à plusieurs insectes. La mouche de forme c’est une silhouette plus ou moins grosse ayant grosso modo la forme de l’insecte que ce soit aquatique ou terrestre. C’est ce qu’utilisent la plupart des moucheurs, d’ailleurs les fiches de montage abondent dans ce sens. Certains monteurs exécutent la mouche exacte, c’est à dire la perfection comme imitation, on dirait de véritables insectes ou aucun détail n’est négligé. Ce sont de petites merveilles, les auteurs de ces imitations se font plaisir, car ce sont de véritables artistes, de plus on trouve dans le commerce tous les matériaux modernes pour les confectionner(1).
Cette discipline demande une bonne connaissance des insectes.
Mais, car il y a un mais, prendra-t-elle du poisson ? Moi qui suis un vieux moucheur, je sais par expérience que l’une ou l’autre prennent du poisson, mais pour remplir une boite d’imitations de mouches exactes, c’est un travail de longue haleine, c’est pourquoi la plupart des pêcheurs choisissent la mouche de forme, qui à mon avis est plus d’actualité pour pêcher dans notre monde toujours pressé.

Lionel Arnaud

(1) Il m’est arrivé d’exécuter, pour certaines occasions des mouches exactes pour décorer les chapeaux des copains.

Vous pourriez aussi aimer ce poste :

commentaires clos