Il est certain que l’ouverture de la pêche en Haute Savoie est une gageure, température de l’eau, eaux de neige. Mais le pêcheur avisé, peut tirer son épingle du jeu en écoutant quelques conseils éclairés du vieux briscard que je suis!!!

Pour commencer, la température de l’eau, une eau en dessous de 5 degrés ne vaut rien, trop froid, les truites engourdies ne se manifestent pas, pour la faire bouger, peut être un vairon casqué?

Une eau de neige, reconnaissable à sa teinte verdâtre, chargée d’azote n’est pas « pêchable ». Il faut recherché les coins où il n’y en a pas!!! c’est- à- dire, les ruisseaux ou les sources qui sont exempts de neige . réfléchissons un peu, la fonte de la neige vient de l’adoucissement de la température, plus vous descendez vers le bas, plus la rivière prend des teintes verdâtre, car il est indéniable qu’il y a plus de fonte des reliquats de neige stagnant ici ou là. Donc pêcher au source où les températures sont encore basses. Choisir des eaux transparentes, où le soleil chauffe les hauts fonds de quelques degrés, suffisamment pour faire bouger les truites, n’ayez pas peur de fouler la neige, il est sur que vous risquez de piquer de belles farios qui n’ont pas encore dévalé de leurs lieux de fraie.

LIONEL ARNAUD

Vous pourriez aussi aimer ce poste :

commentaires clos